Union Sportive Haut Salat : site officiel du club de rugby de OUST - clubeo

LA VICTOIRE NE TENAIT QU’À UN FIL…

3 octobre 2018 - 17:45

...MAIS ELLE EST ASSURÉE !

Dimanche à la Côte, le nombreux public a pu assister à un match à rebondissement. En guise de hors d’œuvres, les jeunes pousses de l’école de rugby de Saint Girons ont assurées le lever de rideau.

15H00 Monsieur David COURREGES siffle le coup d’envoi de ce derby "Couserannais". Casaque bleue et blanche pour le Haut Salat, rouge et noire pour Castelnau Bastide. Dans le premier acte les rouges, n’y ont vu que du bleu. Seuls les nôtres assuraient le spectacle :

3ème, Anthony LAPLACE ouvre le compteur sur une première pénalité bien méritée. Score 3 – 0.

11ème, Sur une attaque des gros et un crochet débordement d’Alexis SERVAT, Valentin BARBASTE récupère le ballon et dans la lancée va s’écrouler en terre promise. Anthony LAPLACE transforme. Score 10 – 0.

17ème, Castelnau à son tour bénéficie d’une pénalité réussie. Score 10 – 3.

30ème, Nouvelle pénalité pour la botte de notre spécialiste du genre Anthony LAPLACE. Score 13 – 3.

39ème, on ne l’arrête plus, Monsieur COURREGES lui offre une 3ème pénalité qui passera encore entre les "pagelles". Score 16 – 3.

Pour ceux qui auraient eu la mauvaise idée de quitter le théâtre des opérations à la mi-temps, ils se seraient privés d’un 2ème acte renversant.

Dès la reprise les rouges et blanc se montrent plus menaçants. Certainement à cause d’un discours musclé à la pause.

43ème, Castelnau obtient une deuxième pénalité qui les remet dans le match. Score 16 – 6.

50ème, A. VERGÉ profitant d’une baisse de régime des nôtres, allait semer le doute en plantant sans vergogne le premier essai pour les siens. Leur 10 ne manquera pas de le transformer. Score 16 – 13.

56ème, Nouvelle pénalité pour celui qui a signé un pacte de réussite avec le ballon pour qu’il ne manque pas la cible. Score 19 – 13.

65ème, Pour faire mentir le commentaire ci-dessus, Anthony LAPLACE ne passera pas sa cinquième pénalité.

Il reste un quart d’heure, du banc au public tout le monde retient son souffle. Les rouge et blanc cherche la faute. Les nôtres sous pression, prennent les mauvais choix en jouant notamment dans leurs vingt-deux.

76ème, Castelnau arrive à ses fins et obtient une pénalité que réussira leur numéro 10. Score 19 – 16.

Dans les arrêts de jeu, les Séronnais obtiennent l'ultime pénalité du match qui ne passera pas entre les perches. Score final 19 – 16.

Comme le disait à chaud Bruno SERVAT "bravo pour la victoire et merci à Notre Dame du Puech"…

Commentaires