Union Sportive Haut Salat : site officiel du club de rugby de OUST - clubeo

L’ENVIE N’AURA PAS SUFFI

5 mars 2018 - 06:33

Conscients que la situation est alarmante, les « bleu » ont abordé la rencontre face à Villeneuve du Paréage avec beaucoup d’envie, mais cela n’a pas suffi. 

Les visiteurs du jour doivent impérativement finir 1er de la première phase pour prétendre à la montée en Honneur. Le Haut Salat quant à lui n’a plus que 2 matchs pour espérer se qualifier pour les phases finales. 

Le match débute sur un rythme élevé. Les nôtres jettent toutes leurs forces dans ce début de rencontre. 2 pénalités ratées de part et d’autre rythment les 10 premières minutes. 

11e, Villeneuve du Paréage plante la première banderille en marquant leur premier essai qui ne sera pas transformé.

 Il faudra attendre la seizième minute pour voir Antony LAPLACE passé une pénalité de plus 50 mètres.

 24e, les visiteurs déroulent leur jeu. Leurs incursions dans nos lignes font des ravages et c’est déjà le deuxième essai. Notre envie s’essouffle, les fautes se multiplient.

 29e, un troisième essai viendra gonfler le score 3 – 19.

 31e, Yoann LAFON passera une pénalité profitant des quelques fautes de l’adversaire du jour.

 34e, Anthony LAPLACE décidément en forme se révèle efficace au pied de loin. Il passe une nouvelle pénalité. Score 9 – 19.

 39e, rien n’y fait, nos « bleu » cèdent une nouvelle fois sur les coups de boutoir de Villeneuve. Quatrième essai transformé pour eux. Score 9 – 26.

 46e, le premier acte s’éternise et Monsieur Poidevin siffle le repos sur un 5e essai des « noir ».

 Score à la mi-temps, 9 – 31

 Après les citrons, malgré les encouragements du staff, le moral n’y est plus, le physique non plus. Les visiteurs, montreront leur supériorité dans le collectif et la vision du jeu. Leurs attaques en ligne avec un ballon qui circule trop facilement leur permettront de scorer deux fois de plus à la 56e et à la 66e.

 Score final 9 – 41.

 L’équation est posée. Après ce match dans lequel on a laissé trop et trop vite de ballons à l’adversaire, trop de placages approximatifs et trop de touches perdues, il n’y a plus le choix. Le déplacement à Sainte Croix le 18 nous impose de corriger ces faiblesses. 

 Aujourd’hui, derniers du classement, il faut impérativement saisir cette dernière chance. Les regrets devront rester au vestiaire et c’est ensemble qu’il faudra prendre cette ultime occasion. Après et seulement après viendra le temps de l’inventaire. L’USHS est un beau club dans lequel il fait bon vivre. Un club où chacun s’investit pour arborer haut et fort ses couleurs. C’est donc ensemble dirigeants et joueurs que nous irons porter nos valeurs en terre Volvestroise.

Commentaires