Union Sportive Haut Salat : site officiel du club de rugby de OUST - clubeo

NOS "BLEU" S'INCLINENT DE PEU !

23 mai 2016 - 06:29

LE HAUT SALAT LA TETE HAUTE

À l’entrée des deux équipes, sous une pluie violente, on se demande à quelle sauce ces Ariégeois vont être mangés. La ligne d’avants de Payzac-Savignac est impressionnante. Les Couserannais affichent un sacré handicap de poids de plus de cent kilos. En plus, ils ne seront pas aidés par l’arbitrage avec douze pénalités concédées contre une à leurs adversaires. Heureusement, le buteur de Payzac a eu beaucoup de mal à trouver la cible. À force de pilonner la défense ariégeoise, Payzac-Savignac parvient à marquer trois essais en première période par Moyrana, Lacroix et Monteil, autrement dit par trois joueurs de la ligne d’avants qui mettent à chaque fois leurs opposants sur le reculoir. Avec une pénalité et deux transformations, les représentants du comité du Limousin mènent 22-0 au repos. À tel point qu’on se dis que «les carottes étaient cuites.» C’était mal connaître la volonté et le courage are de ces Montagnards. Certes, ils n’ont pas cherché à enfoncer la ligne d’avants adverse mais tous les ballons qu’ils parviennent à grappiller sont joués à la main vers les trois quart aile. À ce petit jeu, le Haut Salat passe trois fois la ligne d’en-but. Trois essais de toute beauté pour revenir à quelques points de Payzac. S’il avait fait sur le stade de Caussade la température de la veille (30° environ) le résultat aurait peut-être changé car «les gros» de Payzac auraient certainement titré la langue et traîné la jambe.

Malgré la défaite, le Haut Salat mérite le respect car il est allé au bout de ses forces. Il n’aurait peut-être pas fallu que la rencontre dure une demi-heure de plus. Les Ariégeois sont parvenus e revenir au score même en jouant parfois à 14. Malgré la défaite, le Haut Salat a tenu à souhaiter bonne route à ses adversaires.

BERNARD PARDO À CAUSSADE
LA DEPECHE DU MIDI

Commentaires