Union Sportive Haut Salat : site officiel du club de rugby de OUST - clubeo

REVANCHE ET QUALIFICATION POUR LES QUARTS DE FINALES

6 avril 2015 - 10:01

À toi, à moi. Battu d’un point l’an dernier en barrage sur sa pelouse de la Côte d’Oust par Valence d’Albi, les Couserannais ont pris une éclatante revanche hier après-midi dans le Tarn. Un exploit et voilà les «bleus» du Haut Salat qui devraient retrouver Marssac le week-end prochain.

Hier, tout s’est joué en première période pour les Ariégeois. Avec le vent dans le dos, les visiteurs mettent tout de suite la pression sur leurs adversaires. Dès la 1ere minute, Kévin Servat ajuste le drop (0-3). Le Haut Salat campe dans le camp de son adversaire. Julien Durrieu a du mal à prendre ses marques et rate deux pénalités (3e, 4e). Mais il ne s’avoue pas vaincu et passe un nouveau drop (0-6, 13e). Le Haut Salat domine mais n’arrive pas à passer la ligne adverse. C’est donc au pied que la différence se fait. On n’arrête plus Julien Durrieu(34e, 39e) qui donne 12 points d’avance au repos à l’USHS. La seconde période sera plus compliquée. Avec le vent, Valence d’Albi rend la pareille à son adversaire (6-12, 46e). Réduite à 14 (carton blanc à Palobart), l’USHS encaisse le seul essai du match et voit fondre son avantage (11-12, 54e). La fin de match est stressante. Si Durrieu rate une pénalité (71e), les Tarnais échouent à 2 reprises (66e, 73e). Au bout du suspense, le Haut Salat décroche une superbe qualification. Place aux quarts de finale, rien que du bonus.

VALENCE D’ALBI 11 - US HAUT SALAT 12

(M-T: 0-12). Arbitrage de M. Bastien Filhol (comité Midi-Pyrénées).

Pour Valence d’Albi: 1 essai (54e) et 2 pénalités (42e, 46e).

Pour l’US Haut Salat: 2 pénalités de Julien Durrieu (34e, 39e) et 2 drops de Kévin Servat (1ere) et Julien Durrieu (13e).

US HAUT SALAT. Rumeau, Sentenac, Denamiel; Vesseron, Lafon; Vialens (cap.), Garcia, Malehaïko; Rogalle (m), Servat (o); Boineau, Durrieu, Palobart, Barascud; Sébastien Malateste. Remplaçants: Jean-Philippe Barbaste, Yannick Malateste, Nicolas Barbaste, Biros, Nirascou, Moreau.

LA DEPECHE DU MIDI

Commentaires